Lorsque le timbre vocal nous révèle …

Lorsque le timbre vocal nous révèle …

La voix, est le reflet direct de nos émotions, le corps est un filtre qui libère dans la voix des tensions et des états d’âmes. La voix renseigne le récepteur sur l’état émotionnel de l’émetteur.

Le timbre renseigne « silencieusement » l’écoutant actif sur l’état profond de celui qui bien malgré lui  fait passer des messages non dit mais exprimés, à ne pas confondre avec la communication non verbale.

La voix de chaque individu est unique, grâce à son timbre, elle fait partie intégrante de son identité, du fait de la forme et de la taille non seulement de ses cordes vocales, mais aussi du reste du corps de la personne.

Les humains peuvent relâcher ou resserrer leurs cordes vocales ou changer leur épaisseur, ainsi que modifier la pression et le volume d’air transféré. La forme de la poitrine et du cou, le maintien du corps dans sa verticalité, la position de la langue et la tension de nombreux muscles peuvent être altérée en produisant un effet sur la hauteur et le volume du son émis.

Le son résonne aussi en différentes parties du corps, sa poitrine, son crâne et ses différentes cavités, la taille et la structure osseuse d’un individu peuvent modifier ou affecter sa voix…
Imaginez un piano dont on aurait détendu les cordes ou modifié la course du marteau, à l’émission il serait aisé de reconnaître l’instrument et surtout ses dissonances…

Il est donc question d’apprentissage quant à l’utilisation de cet instrument qu’est la voix…

Jean Escalant et Sabine Steffan

Les commentaires sont clos.