Grands compositeurs d’opéra Français : Charles Gounod

Grands compositeurs d’opéra Français : Charles Gounod

Charles Gounod est né à Paris le 17 juin 1818. Son père François était professeur de dessin. Sa mère, Victoire, autodidacte, jouait remarquablement du piano.

Alors que le jeune Charles n’est âgé que de 5 ans, François décède et Victoire doit gérer le foyer. Elle remarque les dons de Charles et lui donne des leçons de musique. À dix-huit ans, il est admis au Conservatoire de Paris. Sa carrière sera brillante et son ascension rapide.

Gounod a un style très particulier et reconnaissable, un peu comme est reconnaissable le style de Verdi en Italie ou de Wagner en Allemagne.

Il compose avec des mélodies amples et une grandes phrases vocales.

Très critiqué par certains mélomanes qui le trouvent pompeux et trop romantique, Gounod est un compositeur très inspiré, et a été pour l’art de l’opéra en France sans conteste un des meilleurs compositeurs Français et un des plus écoutés.

L’œuvre de Gounod traduit la sensibilité littéraire du compositeur, qui s’attache à dévoiler les sentiments les plus profonds et qui de par sa foi chrétienne tente de sublimer toutes les émotions.

Gounod a contribué à la définition du style français dont les héritiers seront Bizet,  ou Saint-Saëns, par opposition au bel canto italien ou au romantisme wagnérien, son opéra Faust marque la rupture avec le bel Canto Italien par ses lignes mélodiques sobres qui épousent naturellement l’accentuation de la langue.

C’est avec Fauré, Duparc  et Berlioz un des fondateurs de l’art de la mélodie Française.

Très religieux,  a écrit le très célèbre « Ave Maria » sur un prélude de Bach, mais ce n’est pas sa plus belle œuvres religieuse,  il a écrit des œuvres magnifiques comme la « Messe solennelle de Sainte Cecile » ou l’oratorio « Mors et Vita »

Trois opéras composés par Charles Gounod  :

Faust est un opéra en cinq actes, livret de Jules Barbier et Michel Carré, fondé sur la légende du même nom et la pièce de Goethe, créé au théâtre Lyrique le 19 mars 1859. Œuvre la plus connue de Charles Gounod, Faust connut dès ses débuts un grand succès. C’est probablement, avec Carmen de Georges Bizet, l’opéra français le plus connu au monde. Joué à de multiples reprises dans de nombreux pays, Faust est à l’origine de nombreuses références dans la culture populaire.

Mireille est un opéra en cinq actes, sur un livret de Michel Carré d’après Mirèio, poème épique en provençal de Frédéric Mistral, créé le 19 mars 1864 au Théâtre Lyrique1.

Roméo et Juliette est un opéra en cinq actes, livret de Jules Barbier et Michel Carré d’après le drame-homonyme de Shakespeare, créé à Paris au Théâtre-Lyrique le 27 avril 1867.

Les commentaires sont clos.