Archives de
Mois : avril 2017

La différence entre Opéra et Opérette

La différence entre Opéra et Opérette

L’opéra et l’opérette sont des œuvres d’art et de divertissement, l’opéra lyrique sur fond de tragédie avec orchestre, chœurs, solos, duos, trios, l’opérette sur fond de comédie avec danse, chants et parlé.

Opéra
Un opéra est une œuvre lyrique composée d’une partie orchestrale et de chants de chœurs, de solos, de duos, de trios.
Quelques opéras célèbres : Nabucco, La Traviata de Giuseppe Verdi; Carmen de Bizet (1875), Les Contes d’Hoffmann de Jacques Offenbach….

 

 

 

Opérette
L’opérette est une œuvre de comédie basée sur le parlé, le chant et la danse.
Quelques opérettes célèbres : La Belle Hélène de Jacques Offenbach, les Amants de Venise de Vincent Scotto, l’Auberge du Cheval Blanc de Ralph Benatzky…

La mystérieuse passion de l’opéra

La mystérieuse passion de l’opéra

L’opéra inventé il y a des siècle exerce une attraction toujours vivante, sans cesse modernisée, adaptée à toutes les époques.

L’opéra est elle une œuvre encore actuelle ?
Peut-on dire encore de nos jours que l’Opéra est une belle oeuvre, actuelle, de bon goût et à la portée de tous ?

Au fond, d’où nous vient cet opéra décadent, sorti d’un XIXe° siècle poussif et poussiéreux.

 

Est-ce nos yeux qui nous le font voir ennuyeux et rébarbatif, ou ne doit-on pas mettre en route d’autres sens que l’ouïe et le regard, pour vraiment le comprendre ?

Nous n’avons rien inventé et pourtant – et c’est l’immense force de l’opéra – tout est neuf, perpétuellement renouvelé.

Tout est là, tellement stable et efficace que tout peut-être transformé, changé, embelli.
C’est pour cela que l’opéra est si immuablement actuel, c’est parce qu’il n’a pas d’âge, il est tellement ancré dans nos origines que nous ne pouvons que le ressentir profondément. Le beau n’étant que le pis-aller de la perfection, on peut dire que l’opéra ce n’est en effet ni de bon goût, ni beau. N’est-il pas beaucoup plus ?
Pourquoi ne pas se pencher sur son histoire, sur ses origines, peut-être y découvrirons-nous d’autres clés d’écoute, de lecture et  » d’imprégnation savoureuse  » ?

L’opéra lyrique

L’opéra lyrique

Voici avant tout les premières questions auxquelles il faut répondre avant de nous lancer dans la fabuleuse exploration du monde de l’opéra.
Qu’est ce que l’opéra ?
Du mot italien  » oeuvre « . C’est une représentation chantée, basée sur un livret, avec orchestre, choeurs, solistes de chant et chorégraphies. L’opéra appartient au genre du spectacle parce qu’il se donne dans un théâtre.

Théâtre : du mot grec « théatron-theaomai » : je regarde, je contemple, j’admire. En très bref résumé, on peut dire que l’opéra est une oeuvre à écouter et à voir.

 

Qui a inventé l’Opéra ?

L’opéra trouve ses origines profondes et lointaines dans l’antique Grèce, source de la tragédie et de la comédie. Pour mieux comprendre comment d’une tragédie antique on peut arriver à ce vrai courant musical et même culturel qu’est  » l’Opéra « , il faut rester un certain moment dans l’antique Grèce, vers le VIII siècle avant Jésus-Christ et même remonter jusqu’à  » l’avant tragédie « , c’est-à-dire jusqu’au  » Tragos « , ce chant rituel immémorial.